Situation de l'écotourisme au Maroc

A ce jour les projets d'écotourisme réels avec une forte composante environnementale sont assez peu nombreux au Maroc. On parle beaucoup d'écotourisme au Maroc mais il s'agit très souvent de tourisme rural, avec un caractère responsable (engagement écologique et solidaire) plus ou moins marqué.
C'est pourquoi Maroc Ecotourisme ne se limite pas à la promotion de l'écotourisme seul mais d'une manière plus générale à la promotion d'un tourisme nature et d'un tourisme rural responsable..

Aujourd'hui des initiatives très intéressantes voient le jour en matière de tourisme rural avec mise en valeur des produits du terroir, création d'appelations d'origine, développement de coopératives agricoles artisanales, de productions biologiques (huile d'olive, huile d'argan...) qui contribuent à ouvrir la voie à un tourisme axé sur les spécificités des terroirs avec une recherche de qualité et de diversité.

Réflexion sur l'avenir :
Nous constatons que très peu d'opérateurs ou d'hébergeurs touristiques sont engagés dans des actions de sensibilisation à la biodiversité et au patrimoine naturel des différents terroirs marocains. C'est pourtant un élément à notre avis très important pour l'avenir du pays.
Maroc Ecotourisme incite les opérateurs du tourisme marocain, en particulier du tourisme rural, à s'engager en matière de protection de la biodiversité en diffusant de l'information bien au delà de ce qui est fait aujourd'hui. Sachant que de tels engagements apportent une valorisation supplémentaire et constituent des atouts pour mieux vendre le Maroc à des touristes de plus en plus soucieux de la qualité et de la richesse de l'environnement naturel dans un contexte très concurrentiel dans lequel de nombreuses autres destinations jouent la carte de la nature et de la richesse de la biodiversité.

Les traditions, les cultures, évoluent, changent, certains aspects qui font le charme de la vie rurale marocaine d'aujourd'hui et fascinent les touristes disparaitront inexorablement, d'autres viendront les remplacer. Mais la biodiversité elle ne doit pas disparaître. Dans le Maroc de demain nous espèrons qu'il y aura encore des forêts de cèdres, de tuyas, des genévriers, des magots... et toutes ces richesses de la nature qui font du Maroc un pays unique.

Les projets de tourisme écologique et d'écotourisme se développent au Maroc, mais de tels projets n'empêchent pas le tourisme de masse de continuer à se développer en parallèle avec ses excès. Comme partout, en particulier dans les pays connaissant un fort développement et confrontés à l'exode rural, le besoin de créer rapidement de l'emploi est prioritaire et les considérations écologiques, même lorsqu'elles sont réelles et sincères ne pèsent pas toujours bien lourd. Ensembles nous pouvons agir pour donner une valeur touristique à la biodiversité et à la diversité des terroirs pour lutter contre la standardisation touristique.